Plombier qualifié pour tous travaux de chauffage et plomberie.

PLOMBIER Nanterre

Plombier Nanterre
Tel : 01 42 18 42 96

Partagez Nous !

Tous dépannages

Le tuyau multicouche dans la plomberie

Le tuyau multicouche commence à prendre une part assez grande dans le monde de la plomberie. Etant donné son esthétisme et son modèle un peu plus avancé que la tuyauterie en PER, les consommateurs se ruent dessus pour avoir une meilleure canalisation. Ses caractéristiques sont précises. Cela est dû à ses couches nombreuses. Les plombiers optent le plus souvent pour ce type de tuyauterie à cause du fait qu’ils peuvent s’accorder sans soudure, et à l’aide de certains raccords à visser.

De l’intérieur vers l’extérieur, le tube multicouche se compose de trois couches différentes, à savoir une couche ayant pour but de protéger le tuyau de corrosion et des tartrages, une couche d’aluminium permettant la rigidité de la tuyauterie, et une couche PE-X lui assurant une protection contre les ultras violets. Son diamètre varie entre 14 à 32 millimètres, et son épaisseur peut aller jusqu’à trois fois la dimension de son diamètre. Ainsi, si le diamètre d’une tuyauterie multicouche atteint 26 millimètres, son épaisseur peut aller jusqu’à 78 millimètres.

La mise en place de la tuyauterie multicouche

Le plombier effectue son travail de la manière suivante, sans encombre et avec une très grande rapidité : Tout d’abord, il devra couper le tuyau. Cela peut se faire très facilement à l’aide d’un coupe-tube. Il devra faire attention à ce que le coupage du tube se fasse perpendiculairement.

Pour y arriver, il se munira d’une pince. Ensuite, le cintrage se fait. Si le plombier veut être précis, il utilisera un ressort à cintrer. Mais étant donné que la tuyauterie fait partie de ses activités principales, il n’aura besoin que de sa main pour une précision. Des accessoires sont utiles pour l’emplacement de cette sorte de tuyauterie. Ils sont spécifiques, et le raccord utilisé sera soit mécanique soit à sertir. Si vous avez engagé un plombier, il saura lequel choisir. Sinon, pensez à lui demander conseil.

L’eau chaude, une nécessité mais non un besoin

Tout le monde a droit à l’eau chaude dans un habitat. Ceci est plus une nécessité qu’un besoin car son utilisation est obligatoire pour des raisons hygiéniques et pour le confort. Elle est potable et elle peut passer pareillement par un traitement dans l’objectif de diminuer le taux calcaire en ayant recours à l’emploi d’un adoucisseur ou d’un filtre anti-calcaire. La mise en place d’eau chaude sanitaire peut se faire suivant différents moyens et un plombier pourra offrir un travail de qualité. Nombreux sont les choix disponibles, il vous est recommandé de choisir un appareil qui ne sera pas énergivore afin de diminuer les consommations en énergie dans l’année. Les plombiers vous proposeront deux moyens distincts pour obtenir de l’eau chaude et la mise en place sanitaire en dépendra. Vous pourrez par conséquent choisir entre une installation à gaz ou électrique. Dans l’objectif de diminuer la consommation d’énergie, vous avez la possibilité de rajouter une installation solaire. Il existe par ailleurs deux types d’appareil sur le marché. La plus courante et la plus ancienne est la chaudière. Elle n’est pas immédiate, il faut attendre un certain temps avant que l’eau ne se chauffe. Contrairement, des appareils plus perfectionnés peuvent produire de l’eau chaude instantanément suivant notre demande.

Pour connaitre vos besoins en eau chaude, il est préférable de consulter un professionnel comme un plombier. A titre indicatif, la consommation par personne par jour à une température de 60°C est de 50 litres en moyenne. Ce chiffre ne prend pas en considération les besoins individuels, le nombre de robinets dans le foyer ainsi que la distance du point d’eau par rapport au chauffe-eau. Pour vous donner quelques idées, la capacité d’un chauffe-eau de 100 litres correspond à un logement de type F1.